Le maillage interne améliore le référencement naturel

Google lit et comprend le texte de votre site internet. Mais nous savons tous que suivant le contexte d’une phrase, même dans la vie de tous les jours, il faut souvent le contexte pour lui donner son “vrai” sens : il en va de même pour le référencement naturel.

Exemple : Nous réalisons un site internet qui parle de voitures d’occasion pour un concessionnaire dans ce même domaine. Ensuite, nous faisons un article blog qui parle de la dernière Renault Mégane. Du coup google se posera la question, légitime : est-ce que ce site internet parle de voitures d’occasion ? De Renault Mégane ? Quel est le “poids” que le moteur de recherche va mettre sur telle ou telle thématique ?

Si mon article sur la Renault Mégane comporte quelques lignes parlant de la valeur à la revente et que j’y place ensuite un lien vers la page d’accueil qui, elle, parle de la valeur des voitures d’occasion, je vais “montrer” à Google que la thématique est “voiture, occasion” : le référencement naturel sera ajusté en ce sens.

Si à contrario je ne parle pas du tout de “voitures d’occasions” dans ce même article blog et que je travaille le maillage interne de cet article blog vers d’autres Voitures de la marque Renault, alors je vais commencer à travailler le “poids” sur la “marque Renault” et non plus sur les voitures d’occasion - cela peut être bien ou mal, cela dépendra surtout de la finalité que je souhaite travailler…

Pour faire simple : sur un site internet, aucun produit (si e-commerce), aucune page, aucun article ne doit être “seul”... ils sont liés entre eux, d’une façon thématique, en fonction de la thématique que je souhaite travailler.

Corollaire important : Vous devez connaitre  parfaitement l’intention d’achat des visiteurs de votre site. Le contenu que vous produisez reflète cette intention d’achat pour améliorer le référencement naturel.

Voici quelques règles simples à appliquer pour parvenir à un maillage interne pertinent qui pourra améliorer votre référencement naturel s’il est bien maîtrisé :

1 Le maillage interne est nécessaire pour le SEO


La règle est simple : chaque page, chaque article blog, chaque produit en vente… Basiquement toute page doit avoir quelques articles, pages ou autres produits, thématiquement intelligents, vers lesquels il renvoie. Ne pas utiliser de maillage interne est un frein majeur au référencement naturel.

2 Ne faites pas du "tout vers tout"


Il ne faut pas lier “tout à tout”... C’est presque pire que de ne rien lier du tout. Un maillage est thématique, il est pertinent, utile pour le visiteur et il est réfléchi. 3-4 liens bien choisis valent bien plus que 20 liens “sauvages”.

3 Optimisez le texte du maillage


Évitez le fameux “cliquez ici pour en savoir plus”. Préférez-y un “lisez aussi notre article sur <les voitures et leur valeur à la revente>” (avec en lien la partie entre les <>) : cela aidera google à comprendre les mots pertinents à favoriser.

4 Ne liez pas tout vers une seule et même page


Prenez l’exemple très imagé d’une toile d’araignée… tout ne mène pas au “centre” directement… Mais petit à petit. Un bon maillage interne fait la même chose. Si chaque page / article ne fait que renvoyer vers un même produit en vente (par exemple), alors cela ne sera pas “fluide / naturel” pour le visiteur de votre site. Google détecte aussi le comportement des visiteurs, ne l’oublions pas. Si vous faites cela, vous allez augmenter votre “taux de rebond” (car le contenu ne sera pas adapté au visiteur) ce qui à contrario peut pénaliser votre référencement (et de toute façon pénalisera vos ventes).
Vous pensez que votre maillage est “parfait” ? Un indicateur simple est de mesurer le taux de rebond de votre site internet. S’il est élevé, c’est que votre contenu n’est pas bien “lié” ou alors qu’il est de mauvaise qualité… Si tel est le cas, n’hésitez pas à nous solliciter pour réaliser un audit référencement de votre site, nous serons ravis de vous aider !