La plupart des internautes ne lisent pas plus de 200 mots par page. Alors comment capter leur attention et les faire rester plus longtemps sur un site ? Et comment savoir s’ils consultent d’autres pages ?

Le taux de rebond est un bon indicateur en la matière. Il correspond à la proportion de visiteurs qui ont quitté un site immédiatement après avoir atterri dessus. On l’obtient en divisant le nombre de visiteurs ayant fait un rebond par le nombre total de visiteurs.

Définition Taux de Rebond : internautes n’ayant visité qu’une seule page sans interactions supplémentaires

Si un taux de rebond élevé est positif pour des annuaires ou des dictionnaires par exemple, puisqu’il signifie que l’internaute a trouvé immédiatement ce qu’il cherchait, pour la plupart des sites, en revanche, c’est mauvais signe ! Cela indique que les visiteurs ne trouvent pas l’information qu’ils cherchent ou bien que le contenu de la page parcourue ne les a pas intéressés. Le positionnement du site sur les moteurs de recherche s’en trouve alors dégradé. Il faut donc revoir sa stratégie de référencement et respecter certaines règles :

  • Diversifier le contenu en agrémentant le texte d’images et de vidéos
  • Proposer des textes concis et de qualité
  • Choisir minutieusement les mots-clés grâce à des outils tels que Google Keywords Planner et en alternant courte traine et longue traine
  • Diminuer le temps de chargement des pages en réduisant la taille des dossiers et en optimisant les photos
  • Améliorer le maillage interne pour rediriger les internautes vers le contenu recherché s’il existe déjà sur le site
  • Soigner le design du site notamment en sélectionnant couleurs et polices d’écriture appropriées
  • Optimiser l’ergonomie du site : l’information doit être facilement trouvable et le visiteur doit pouvoir savoir à chaque moment, à chaque page, où il se trouve et où il doit cliquer pour trouver l’information recherchée
  • Concevoir un site adapté aux mobiles consultez notre article sur ce sujet ici
partagez cet article sur...