A l’heure où les smartphones supplantent les ordinateurs, il est devenu plus pertinent pour Google de classer les sites internet en fonction de leurs versions mobiles. L’année dernière, le géant californien annonçait en effet sa décision d’explorer et d’évaluer tous les sites conçus après le 1er juillet 2019 avec un outil d’indexation orientée mobile.

Il y a quelques semaines, la firme américaine a fait savoir qu’elle étendrait cette mesure à tous les sites dès septembre 2020.

Ce changement radical dans le référencement des sites internet, d’un positionnement des pages basé sur les versions classiques à un positionnement basé sur les versions mobiles, rend la conception « mobile d’abord» inévitable. Dorénavant, lors de la création d’un site, concepteurs web et créateurs de contenu devront d’abord imaginer les pages destinées aux mobinautes avant de les décliner en version « desktop ».

Pour les sites créés avant juillet 2019 qui n’ont pas donné la priorité aux pages consultables sur smartphones, il va alors falloir prendre le virage du « mobile first » au plus vite afin de maintenir ou optimiser son référencement !

Voici quelques conseils dispensés par Google pour que la transition s’effectue en douceur :

Le contenu de votre page mobile doit être accessible et affichable. Pour cela :

  • vos balises Meta pour robots, notamment « noindex » et « nofollow », doivent être les mêmes sur le site mobile et la version classique
  • l’affichage du contenu ne doit pas provoquer de chargement différé en requérant une quelconque interaction de l’utilisateur
  • vos URL ne doivent pas être bloquées par l’instruction « disallow »

Doivent être identiques sur ordinateur et mobile :

  • le contenu général
  • les données structurées : privilégiez Breadcrumb, Product et VideoObject et remplacez les URL de la version classique par ceux du site mobile. Corrigez aussi régulièrement les erreurs d’extraction
  • les métadonnées : le titre descriptif et la métadescription doivent être équivalents
  • le contenu visuel : URL, données structurées des vidéos, texte alternatif descriptif, qualité, titres descriptifs, légendes, noms de fichiers et de textes des images. Le format doit être compatible et la vidéo facilement trouvable
  • L’emplacement de vos annonces, qui doit être conforme aux consignes d’UX design, doit respecter la norme Better Ads Standard
partagez cet article sur...